Le SS GUERNSEY, victime de la guerre mais pas de l'ennemi

La Fiche Technique

Pavillon
Britannique   
Dimensions
59.59 x 7.92 x 4.08 m
Tonnage
509 tx
Motorisation
Machine triple expansion de 159 HP
Cargaison
Colis de fleurs et de légumes

L’Histoire

Les chantiers J & W Dugeon de Londres construisent le vapeur GUERNSEY et le lancent en mai 1874. La London & South Western Railway Company, son propriétaire, l’affecte à la traversée entre Southampton, les îles anglo-normandes et les ports français de la Manche comme courrier et transport de passagers. En 1913, suite à un accident survenu à Roscoff, le GUERNSEY est affrété uniquement au transport de marchandises.

Parti le 9 avril 1915 de Guernesey, le steamer rencontre une épaisse brume dans l’ouest du Cap de la Hague. A la passerelle, l’homme de guet essaye d’apercevoir des feux de terre afin de déterminer la position du vapeur. Mais pas le moindre signal lumineux ne perce l’épaisse brume, d’autant plus qu’en ces temps de guerre, le phare de la Hague est éteint. Le capitaine Charles Berrows, craignant de s’approcher trop prés de la côte d’Aurigny, donne l’ordre de barrer à tribord.

Mais le GUERNSEY ne tarde pas à s’approcher dangereusement des côtes françaises. Tout à coup, le vapeur talonne le récif de la Foraine. Le choc est si violent que le capitaine Berrows, se trouvant à la passerelle, est éjecté à la mer. Son corps ne sera jamais retrouvé. Le SS GUERNSEY prend très vite de la gîte. C’est alors que l’évacuation est ordonnée par le second. Douze hommes prennent place à bord d’une baleinière mise à l’eau. Il est déploré la disparition de six membres d’équipage en plus du capitaine.

Jusqu’alors sur les rochers, le GUERNSEY se déséchoue, avec l’aide de la marée. Le vapeur commence à dériver vers le sud. Quand soudain, il coule par la proue et se brise en deux sur le fond.

La station de sauvetage de Goury, mis en alerte, se dirige sur les lieux du drame. La baleinière des survivants touche terre à Ecalgrain. L’équipage prévient les douaniers, venus à leur rencontre, de la disparition de leurs équipiers. Pendant deux heures, le canot DE LA GERMONIERE va tourner sur les lieux du naufrage sans résultat.

La station de sauvetage de Goury, mis en alerte, se dirige sur les lieux du drame. La baleinière des survivants touche terre à Ecalgrain. L’équipage prévient les douaniers, venus à leur rencontre, de la disparition de leurs équipiers. Pendant deux heures, le canot DE LA GERMONIERE va tourner sur les lieux du naufrage sans résultat.

L’équipage sera rapatrié à Southampton à bord du steamer CHERBOURG, de la même compagnie que feu le GUERNSEY.

L’Épave

L’épave, par 30 mètres de fond, a largement subi les outrages du temps, malgré cela, une plongée sur le GUERNSEY ne se refuse pas. Le point haut, qui remonte du 4 mètres, est la machine triple expansion. Juste devant cette dernière se trouvent les deux chaudières. Vers l’arrière, on trouve la partie la moins abîmée avec la poupe couchée sur tribord. L’hélice et le safran y sont toujours en place. Devant les chaudières, on tombe sur la cale avant où le pont est posé sur le fond. La suite se passe à une dizaine de mètres sur bâbord. A cet endroit se trouve la proue couchée sur tribord. On peut y noter la présence de deux toilettes.

Les Sources

Bibliographie
Yves Dufeil DICTIONNAIRE DES NAUFRAGES DANS LA MANCHE DE 1830 A NOS JOURS P.169
Gérard Léonard et Frédéric Patard fortunes de mer autour du Cotentin (Editions Isoète 2003) P.48-P.50
Charles Hocking DICTIONARY OF DISASTERS AT SEA DURING THE AGE OF STEAM Including sailing ships and ships of war lost in action 1824-1962 (Lloyd’s Register of Shipping 1969) P.289
Kevin Le Scelleur CHANNEL ISLANDS’ RAILWAY STEAMERS (Patrick Stephens Limited 1985) P.90
Michel Giard Naufrages et sauvetage en Manche (Éditions Charles Corlet 2003) P.104-P.105
Richard Mayne Mail Ship of the Channel Island (Picton Publishing 1971) P.52-P.53
LLOYD’S REGISTER OF SHIPPING CHARGEURS SURVEYORDS OFFICE BIDEFORD 1909-10

Périodique
Cherbourg Eclair P.2 (11/04/1915)

Merci à Matthias Dufour pour le partage des informations 😉

Fermer le menu